Festival des Chapelles 2018


1ère édition


les 24, 25, 26 et 27 juillet 2018



Tresques // Cavillargues // Saint-Victor-la-Coste // Saint-Paul-les-Fonts




Réserver un billet : Dans les offices de tourisme du Gard rhodanien, sur weezevent.com ou sur place le soir du concert.

Quatre concerts dans quatre chapelles romanes. De la musique baroque, un quatuor vocal, des mélodies grecques ou une promenade musicale vous feront entendre de beaux répertoires et redécouvrir le patrimoine architectural de la région.

Après le succès de C'est Lui ! et Ses muscles les années précédentes, l'ensemble Les Voix Buissonnières revient pour donner son nouveau programme de chansons courtoises en quatuor vocal a cappella. Cette année, trois autres ensembles professionnels de la région viennent à votre rencontre.

Les associations du patrimoine les Amis de Saint-André-de-Sévanes, Tresques Patrimoine, Les Amis du Saint-Sépulcre de Cavillargues et l'association Ermitage de Mayran et sites historiques de Saint-Victor accueillent et soutiennent cette manifestation.


Mardi 24 juillet-Ouverture du festival
Chapelle Saint-Martin, Tresques
Ensemble Les Voix Buissonnières-Quatuor vocal a cappella
Chansons courtoises d'hier et d'aujourd'hui





Après C'est Lui ! et Ses muscles, l'ensemble Les Voix Buissonnières revient dans le Gard pour présenter son nouveau programme. Un quatuor de chanteurs a cappella interprétera des chansons françaises courtoises (ou pas!) de la renaissance, du XXe et XXIe siècle. Des pièces de Janequin, Le Jeune, Ravel, Poulenc, Campo ou Leroux sur le thème de l'amour. Qu'il soit passionné, courtois, coquin ou vache, l'amour traverse les âges avec humour et sensibilité pour notre plus grand plaisir.

Avec Elsa Pélaquier, soprano
Françoise Bouillard, mezzo
Samuel Oddos, ténor
Alain Iltis, basse



Mercredi 25 juillet
Chapelle Notre-Dame du Saint-Sépulcre, Cavillargues
Balade enchantée-Promenade en musique
Contes et chants à l'air libre




Les Balades Enchantées c’est simple et c’est méga-bon pour la santé ! (en plus c’est vrai)
Concrètement, on captive le public, et HOP, on se met en chemin, et HOP, on s’arrête écouter un conte sous un arbre, et HOP, on remarche un peu, et HOP, quelques chansons à l’accordéon, etc ... Le tout dans une ambiance conviviale et naturelle.
Et ça marche très bien . . . de jour comme de nuit !

Anolis Daycard // Conteuse
Coko // Accordéon, Chant



Jeudi 26 juillet
Chapelle Notre-Dame de Mayran, Saint-Victor-la-Coste
Le Concert des Lumières-Musique baroque
Pièces de Marin Marais et Schenck, viole de gambe
Extraits de Don Quichotte de Cervantes





La silhouette fine, hirsute, longiligne du Quichotte nous êtes familière à tous, mais que connaissons nous, vraiment, de ce personnage fondamental de la littérature universelle ? Archétype indiscutable de l’idéalisme, de l’honnêteté… de la naïveté, Don Quichotte de la Mancha a été maintes fois caricaturé, déformé, ridiculisé, mais aussi grandement admiré.

Pour vous faire une idée plus précise de ce personnage fascinant, nous vous proposons donc un « retour aux sources », en compagnie de la prose crue, baroque, parfois cruelle, mais toujours poétique du créateur du personnage, Miguel de Cervantes y Saavedra.

Les extraits choisis de l’œuvre seront accompagnés par un duo de violes de gambes qui tantôt accompagne, tantôt commente, tantôt illustre le texte.

Laissez-vous guider donc par Don Quichotte, Sancho y Cervantes dans une passionnante aventure de chevalerie « revisitée ».

Sélection et interprétation de textes : Lorène EHRMANN
Viole de gambe et guitare : Baptiste REBOUL
Viole de gambe : Fabio PÉREZ MUNOZ



Vendredi 27 juillet- Clôture du festival
Chapelle Saint-André-de-Sévanes, Saint-Paul-les-Fonts
Trio Maïka - Musique traditionnelle
Musiques et chants de Grèce et alentours




Le trio Maïka vous emportera dans le très riche univers des musiques de Grèce.
Des iles du sud aux montagnes de Thrace du nord, le groupe puise son répertoire dans un pays marqué par son histoire et sa géographie au carrefour de multiples civilisations.
La virtuosité du violoncelle, la sensibilité du chant, le subtil timbre des percussions persanes et orientales et la transe du mondole algérien se rencontrent et transportent cette musique vers d'autres horizons rythmiques (Inde, Iran, France, Maghreb...).
En flirtant sans cesse avec les codes des musiques orientales et plus occidentales, Maïka se réapproprie ce répertoire et fait naviguer l'auditeur sur de nombreux rivages de la Mer Ionienne à la Mer Noire en passant par la Mer Égée.

Hélène Richaud: Violoncelle, Chant
Paul Oliver: Mondole algérien, Violon, Chant
Christophe Montet: Derbouka, Daf, Tombak, Riqq, Chant

Voir des extraits du concert :
To margoudi (traditionnel Thrace)
https://www.youtube.com/watch?v=6A9AJr7F4Qk&feature=youtu.be
San tragoudiso (trad Crête)
Hestia (H.Richaud)
Ô michanikos ( traditionnel Kalymnos)
Absilies ( traditionnel rebetiko)








Mark